jeudi 13 juin 2024
AccueilÉconomieBig Pharma VS Joe Biden : La bataille pour des médicaments à...

Big Pharma VS Joe Biden : La bataille pour des médicaments à prix abordable

Vers une baisse des prix des médicaments aux États-Unis

Le président américain, Joe Biden, affirme qu’il ne reculera pas face à la fronde des laboratoires pharmaceutiques. Il déclare que les Américains ne devraient pas payer plus cher que les habitants des autres pays développés pour des médicaments qui sauvent des vies. Pour atteindre cet objectif, le ministère de la santé a dévoilé la liste des dix premiers médicaments qui feront l’objet de négociations de prix à la baisse entre les laboratoires pharmaceutiques et Medicare, le système d’assurance-santé fédéral pour les plus de 65 ans.

Cette annonce n’a pas surpris, mais elle a suscité de vives critiques de la part des laboratoires pharmaceutiques. Jusqu’à présent, ils avaient une totale liberté sur la fixation des tarifs de leurs traitements aux États-Unis. Le patron du lobby national des industriels pharmaceutiques, Stephen Ubl, dénonce un processus précipité axé sur le gain politique à court terme et prévoit des conséquences négatives à long terme.

Depuis l’adoption de l’Inflation Reduction Act en août 2022, qui autorise Medicare à négocier le prix de certains traitements onéreux, les laboratoires pharmaceutiques ont tout fait pour enterrer cette mesure, mais sans succès. Selon un sondage réalisé par l’organisation à but non lucratif West Health, 83% de la population est favorable à cette initiative. En effet, le système de santé américain permet aux laboratoires pharmaceutiques et à leurs intermédiaires de fixer des prix élevés, ce qui fait des États-Unis le pays où les médicaments sont les plus chers au monde.

Cette situation a conduit de nombreux Américains à renoncer à se soigner. Face à cette réalité, les laboratoires pharmaceutiques, soucieux de préserver leurs profits sur ce marché juteux (les États-Unis représentent 40% des ventes mondiales de médicaments), ont lancé une contre-offensive judiciaire cet été. Plusieurs grands noms de l’industrie, tels que MSD (Merck aux États-Unis), Johnson & Johnson, Bristol Myers Squibb, Astellas, AstraZeneca et Novartis, ont intenté des actions en justice. Cependant, il se pourrait que pour la première fois, les laboratoires pharmaceutiques subissent une défaite majeure aux États-Unis.

Mots-clés: Joe Biden, laboratoires pharmaceutiques, médicaments, prix, négociations, Medicare, santé, États-Unis, tarifs, mesure, sondage, système de santé, renoncement, profits, marché, action en justice.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE