lundi 22 juillet 2024
AccueilPolitiqueNouvelle-Calédonie sous les balles : huit morts au compteur !

Nouvelle-Calédonie sous les balles : huit morts au compteur !

Sur la commune de Païta, le 4 juin 2024, au lendemain d’une fusillade tragique, un nouveau décès vient s’ajouter à la liste des victimes de la crise en Nouvelle-Calédonie. Alors que deux hommes avaient été blessés par balles par des gendarmes, l’un d’eux a succombé à ses blessures vendredi dernier, portant le nombre de morts à huit depuis le début des troubles dans l’archipel. Les faits se sont déroulés dans le secteur du col de la Pirogue, à Païta, un lieu clé sur la route de Nouméa à l’aéroport international, longtemps bloquée par les indépendantistes.

D’après les informations partagées par le procureur de la République de Nouméa, Yves Depas, les gendarmes ont ouvert le feu en état de légitime défense après avoir été attaqués par un groupe armé. Les circonstances ont été expliquées comme suit : « Plusieurs hommes armés ont attaqué le véhicule des gendarmes, ce qui a provoqué une riposte de leur part ». L’un des assaillants a été blessé à la tête, un autre au bras, tandis que le véhicule incriminé a pris la fuite sans être retrouvé.

Dans un contexte de tension, marqué par des allégations de milices profitant des affrontements pour attaquer, la situation politique en Nouvelle-Calédonie reste volatile. La présence renforcée des forces de l’ordre aux bureaux de vote pour les élections européennes témoigne de cette instabilité. Les 56 bureaux de vote de Nouméa ont été regroupés en six lieux sécurisés pour des raisons à la fois logistiques et sécuritaires.

En ces temps mouvementés, la population de la Nouvelle-Calédonie cherche à se doter d’une voix politique tout en naviguant dans un climat d’incertitude et de violence. Les événements récents marquent un tournant dans l’histoire de l’archipel et soulignent la nécessité d’une résolution pacifique des conflits pour assurer un avenir stable et prospère.

Mots-clés: Nouvelle-Calédonie, tensions, crises, élections, sécurité, gendarmes, violence, indépendantistes, stabilité, riposte

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE