mardi 28 mai 2024
AccueilPolitiqueLa frange radicale de l'extrême droite s'attaque au pape François lors de...

La frange radicale de l’extrême droite s’attaque au pape François lors de l’université d’été de Reconquête à Gréoux-les-Bains

La présence du pape François à Marseille lors de sa visite les 22 et 23 septembre prochains fait réagir une partie de l’extrême droite française, qui exprime ouvertement ses désaccords avec le souverain pontife. Il faut dire que la crise migratoire actuelle est au cœur des débats européens et certains responsables de Reconquête !, parti politique dirigé par Eric Zemmour et dont Marion Maréchal est la tête de liste pour les élections européennes de 2024, n’hésitent pas à remettre en question les positions du pape sur la question des migrants.

Alors que la droite républicaine a déposé une proposition de loi visant à « consacrer les racines judéo-chrétiennes de la France » dans l’article premier de la Constitution, en préparation à la visite du pape, la frange la plus radicale de l’extrême droite voit d’un mauvais œil la présence du Saint-Père et son discours sur les migrants. Marion Maréchal, Eric Zemmour et Stéphane Ravier ont même utilisé la Bible ou des auteurs chrétiens pour exprimer leurs désaccords.

Marion Maréchal, future tête de liste de Reconquête ! pour les élections européennes, a déclaré le 14 septembre sur BFM-TV qu’elle était en désaccord avec le pape François et remettait en question ses qualités de « charité ». Elle estime que le pape en fait trop de politique et qu’il n’a pas conscience de la réalité de l’immigration à laquelle la France est confrontée. Eric Zemmour a également exprimé son désaccord avec le pape et a cité une prétendue phrase de saint Augustin pour appuyer son argumentation. Cependant, cette citation a été démentie par des spécialistes de l’histoire du christianisme antique, qui n’ont pas trouvé trace de cette formule ni en français ni en latin.

Il est intéressant de souligner que l’extrême droite française, traditionnellement attachée au légitimisme des catholiques envers les souverains pontifes, exprime désormais ouvertement ses désaccords avec le pape François. Ces désaccords sont liés à la question des migrants, qui divise profondément la société française. Alors que certains estiment que le pape fait preuve de charité envers les plus démunis, d’autres estiment qu’il ne mesure pas les conséquences de l’immigration sur la société française.

Il est important de noter que ces positions exprimées par l’extrême droite française sont en rupture avec la tradition légitimiste des catholiques français envers les papes. Cette évolution témoigne d’une radicalisation de certaines franges de l’extrême droite et d’un changement de discours vis-à-vis de l’autorité papale.

Mots-clés : Eric Zemmour, Marion Maréchal, reconquête, élections européennes, pape François, Marseille, crise migratoire, extrême droite, légitimisme, Constitution, racines judéo-chrétiennes, migrants, charité, saint Augustin.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE