dimanche 21 avril 2024
AccueilPolitiqueIzïa Higelin provoque le scandale en appelant à lyncher Emmanuel Macron lors...

Izïa Higelin provoque le scandale en appelant à lyncher Emmanuel Macron lors d’un spectacle ! Enquête ouverte par le parquet de Nice.

Enquête ouverte contre la chanteuse Izïa Higelin pour provocation publique à commettre un crime ou un délit

Une enquête a été ouverte par le parquet de Nice visant la chanteuse Izïa Higelin pour « provocation publique à commettre un crime ou un délit ». Cette enquête fait suite aux propos tenus par l’artiste lors d’un concert jeudi dernier, où elle évoquait un lynchage d’Emmanuel Macron. Le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, a confirmé l’ouverture de cette enquête, précisant que celle-ci était en cours et qu’elle ne faisait pas suite à une plainte.

L’enquête a été confiée à la brigade territoriale de la gendarmerie de Beaulieu-sur-Mer (Alpes-Maritimes) ainsi qu’à la brigade de recherches. Ces dernières sont chargées de faire la lumière sur les propos tenus par la chanteuse lors de son concert à Beaulieu-sur-Mer, dans le cadre du festival Les Nuits Guitare.

Selon une vidéo postée sur le site et le compte TikTok du magazine culturel InOut Côte d’Azur, Izïa Higelin aurait déclaré : « Je le connais, quelle coquine celui-là, il s’est dit : ‘Là, ce qui serait bien, je pense que ce que le peuple veut, ce dont le peuple a envie, c’est qu’on m’accroche à vingt mètres du sol telle une pinata humaine géante, et qu’on soit tous ici présents munis d’énormes battes avec des clous au bout comme dans Clockwork Orange' ». Elle aurait ensuite poursuivi en décrivant comment le chef de l’Etat pourrait être descendu « avec toute la grâce et la gentillesse que les gens du Sud ont » dans un feu de Bengale de joie, de chair vive et de sang.

D’après le quotidien régional Nice-Matin, les gendarmes ont tenté d’interroger la chanteuse en fin de spectacle, sans succès. Le journal évoque également une ironie de la part d’Izïa Higelin, disant : « Je vois déjà le gros titre de ‘Nice-Matin’ demain : ‘Izïa appelle au meurtre de Macron' ».

Selon le droit français, la provocation publique à commettre un crime ou un délit est punie de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende. Toutefois, il convient de noter que les propos tenus lors d’un concert peuvent relever de la création artistique et être protégés par la liberté d’expression. Il appartient donc aux enquêteurs de déterminer si les propos d’Izïa Higelin constituent une provocation réelle à commettre un acte violent à l’encontre du président de la République.

Mots-clés: parquet de Nice, enquête, chanteuse Izïa Higelin, provocation publique, crime, délit, lynchage, Emmanuel Macron, concert, Beaulieu-sur-Mer, Alpes-Maritimes, brigade territoriale de la gendarmerie, brigade de recherches, procureur de la République, Nice-Matin, vidéo, TikTok, festival Les Nuits Guitare, Clockwork Orange, Nice-Matin, liberté d’expression.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE