vendredi 1 mars 2024

Bardella domine largement les intentions de vote pour les européennes !

Le Rassemblement national en tête des intentions de vote pour les élections européennes

Le 3 décembre 2023, lors d’une rencontre des chefs de partis d’extrême droite européens à Florence, Jordan Bardella, chef de file de la liste du Rassemblement national (RN) pour les élections européennes, a pris de l’avance sur ses concurrents. Selon une enquête électorale réalisée par Ipsos et Sopra Steria en partenariat avec le Centre de recherches politiques de Sciences Po (Cevipof) pour Le Monde, le RN s’installe en tête des intentions de vote avec 28% de soutien.

Une avance confortable

Cette avance confère au Rassemblement national une position confortable par rapport à ses concurrents. La liste Renaissance, dirigée par l’ancien président Emmanuel Macron, se situe à 20% d’intentions de vote. Il est important de noter que ces résultats sont basés sur un vaste échantillon de 11 691 personnes, offrant une marge d’erreur réduite allant de 0,2 à 1,1 point de pourcentage.

La mobilisation de l’électorat

Malgré cette avance, l’enquête révèle que l’électorat de Marine Le Pen et celui de Jean-Luc Mélenchon sont parmi les moins mobilisés pour les élections à venir, avec respectivement 42% et 44% des sondés certains d’aller voter. Cela indique un potentiel de progression pour ces partis dans les mois à venir.

Les défis à venir

La situation politique reste néanmoins volatile, avec un grand nombre d’abstentionnistes prévus, en particulier parmi les jeunes, les ouvriers et les employés. Ceci préfigure des défis considérables pour le bloc macroniste, la droite traditionnelle et la gauche dans cette campagne électorale.

Mots-clés:

Jordan Bardella, Rassemblement national, élections européennes, enquête électorale, intentions de vote, Florence, Ipsos, Sopra Steria, Centre de recherches politiques de Sciences Po, Le Monde, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron.

articles similaires

Articles Récents