mardi 5 mars 2024

Justine Braisaz-Bouchet écrase tout à Lenzerheide, un doublé historique!


Victoire éclatante de Justine Braisaz-Bouchet sur la Coupe du monde de biathlon à Lenzerheide, en Suisse

Rien ne résiste à Justine Braisaz-Bouchet. La Beaufortaine s’est offert un premier doublé sprint-poursuite, samedi 16 décembre, sur la Coupe du monde de biathlon de Lenzerheide (Suisse). Elle devance sa compatriote Julia Simon (+ 25,2 sec), championne du monde en titre de la spécialité.

Les Tricolores confirment leur domination sur l’épreuve, après le doublé de Lou Jeanmonnot à Östersund (Suède).

Une victoire incontestable

Grâce à sa victoire sur le sprint, jeudi, Justine Braisaz-Bouchet s’est élancée la première de la poursuite féminine, avec 12 secondes d’avance sur la Norvégienne Ingrid Landmark Tandrevold, dossard jaune de leader au classement général, et 17 secondes sur l’Italienne Lisa Vittozzi.

Quatrième au départ, Julia Simon a remonté ses 40 secondes de retard à la faveur du tour de pénalité des trois femmes de tête, pour se replacer dès le premier tir en deuxième position, juste derrière sa compatriote. Les deux Françaises ont ensuite fait la différence sur les skis, alors que Julia Simon réalisait un 18 sur 20 au tir (17/20 pour Justine Braisaz-Bouchet). La Norvégienne Marit Ishol Skogan complète le podium (+ 1 min 13 sec), profitant des défaillances des favorites derrière la carabine.

Des déclarations pleines d’émotion

« C’est quelque chose ce doublé ! , s’est félicitée Justine Braisaz-Bouchet auprès de La Chaîne L’Equipe, après son passage sur le podium. J’étais la moins expérimentée du panier de tête sur la poursuite, mais j’ai pris beaucoup de joie à courir, à partir en tête, et j’ai fait preuve de beaucoup de sérénité pour me détacher du dossard numéro 1. Les choses se mettent en place ! Ce succès est en effet le premier de Justine Braisaz-Bouchet sur ce format, le dernier à lui résister jusqu’alors en Coupe du monde.

Avec ce deuxième succès individuel depuis la reprise, elle confirme son retour sur le devant de la scène, après une pause maternité la saison dernière. La licenciée des Saisies (Savoie) est en grande forme depuis le début de l’hiver, elle le prouve encore.

Une victoire méritée

Sa réussite au tir est en pleine amélioration avec une moyenne de 83 % depuis le début de l’exercice 2023-2024, soit 6 points de plus que lors de sa dernière saison. Les raisons de cette évolution

« Mon nouvel état d’esprit , explique l’intéressée au micro de La Chaîne L’Equipe. Ma relation avec le tir et la compétition s’est améliorée. Techniquement, j’ai toujours eu les clés mais jamais su les mettre en place. Aujourd’hui je me sens plus sereine, plus détachée du résultat, et je me fais vraiment plaisir » . En s’imposant en Suisse, la championne olympique en titre de la mass start a parfaitement pris ses marques à Lenzerheide, où auront lieu les championnats du monde, du 7 au 18 février 2024.

Un contexte particulier

Ce doublé tricolore prend également un sens particulier au regard de l’affaire qui oppose Justine Braisaz-Bouchet à Julia Simon. Le quotidien L’Equipe a révélé, le 4 juillet, que Julia Simon faisait l’objet de deux plaintes pour fraude à la carte bancaire, déposées en décembre 2022 et en mai 2023 par la championne olympique et un membre du staff tricolore.

Le bras de fer entre les deux skieuses, toutes deux originaires des Saisies, sera donc particulièrement scruté cette saison.

Mots-clés:

Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, biathlon, Lenzerheide, Suisse, victoire, Coupe du monde, doublé, performance, carabine, tir, compétition, championnats du monde, Saisies, La Chaîne L’Equipe, championne olympique, fraude, carte bancaire

articles similaires
Articles Récents