dimanche 21 avril 2024
AccueilInternationalGuerre en Ukraine: La Russie lance une vaste série de frappes

Guerre en Ukraine: La Russie lance une vaste série de frappes

La Russie lance une vaste série de frappes en Ukraine

La Russie a lancé vendredi 29 décembre au matin une vaste série de frappes sur plusieurs villes d’Ukraine, dont la capitale, Kiev, avec « un nombre record de missiles ». Selon un dernier bilan, qui risque de s’aggraver, les tirs russes ont fait au moins dix-huit morts et 132 blessés, a fait savoir la police nationale ukrainienne, qui précise que des personnes peuvent encore se trouver sous les décombres.

Des attaques sur plusieurs villes

Les attaques ont ciblé en particulier la capitale, Kiev, ainsi que les agglomérations de Dnipropetrovsk (Centre-Est), de Kharkiv (Nord-Est), de Lviv (Ouest), de Zaporijia (Sud) et d’Odessa (Sud).

Une attaque massive

« La Russie a utilisé presque tous les types d’armes de son arsenal », a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Selon l’armée de l’air, 158 missiles et drones ont été tirés sur l’Ukraine, dont 114 ont été détruits.

Réactions internationales

Les attaques russes ont suscité de vives réactions internationales. La Pologne a affirmé qu’un des missiles tirés sur l’Ukraine est brièvement passé dans son espace aérien. Les Etats-Unis ont débloqué la dernière tranche d’aide militaire accordée à Kiev jusqu’à nouvel ordre par le Congrès américain. La France a condamné « avec la plus grande fermeté » une « stratégie de terreur ». Le chef de la diplomatie de l’Union européenne a promis que l’Union européenne « se tiendra aux côtés de l’Ukraine, aussi longtemps qu’il le faudra ».

Une année difficile pour l’Ukraine

La vague de frappes russes vient clore une année difficile pour l’Ukraine, marquée par l’échec de sa contre-offensive estivale et une reprise d’initiative des forces de Moscou. Elles surviennent aussi dans un contexte d’essoufflement de l’aide occidentale à Kiev, menaçant le pays de manquer de munitions et de fonds.

Les conséquences des frappes

La Russie s’est limitée à assurer, dans son briefing quotidien, que « toutes les cibles ont été atteintes ». Elle a affirmé avoir visé des infrastructures militaires, dépôts de munition et lieux de déploiement des soldats ukrainiens lors de plus de cinquante frappes, dont une « d’envergure » entre le 23 et le 29 décembre.

Mots-clés:

Ukraine, Russie, frappes, guerre, politique, conflit, Vladimir Poutine, relations internationales, aide humanitaire, armement, missiles, Otan, Europe, Etats-Unis, réactions internationales.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE