vendredi 24 mai 2024
AccueilInternationalAfriqueTragédie en mer: 38 migrants éthiopiens perdent la vie

Tragédie en mer: 38 migrants éthiopiens perdent la vie

Au large de Djibouti, une tragédie a frappé lundi, avec la perte de trente-huit migrants, y compris des enfants, dans le naufrage de leur embarcation. Cette information a été annoncée mardi 8 avril par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). L’ambassade éthiopienne à Djibouti a confirmé que les victimes étaient des ressortissants éthiopiens, soulignant que l’embarcation a chaviré au nord-est de Djibouti lorsqu’elle transportait soixante migrants éthiopiens vers le Yémen. Des tragiques nouvelles ont suivi, avec l’annonce de la découverte de trente-huit corps, y compris des enfants, vingt-deux survivants, et six personnes portées disparues et présumées mortes.

L’estime des migrations à travers la « route de l’est » depuis la Corne de l’Afrique jusqu’à l’Arabie saoudite via le Yémen est alarmante. Considérée comme l’une des voies les plus dangereuses et complexes d’Afrique et du monde selon l’OIM, cette route a causé la mort ou la disparition de mille individus depuis 2014. Les migrants sur cette route doivent également faire face à une multitudes de dangers, allant de la famine et des risques sanitaires aux trafiquants et autres criminels, en passant par un manque de soins médicaux, de nourriture, d’eaux, et d’abris.

Les Ethiopiens, en quête d’une vie meilleure en Arabie saoudite, constituent un important groupe de migrants empruntant cette voie. Malgré les risques réguliers et les accidents tragiques, le nombre de migrants continue d’augmenter, déplorant l’ambassade éthiopienne. Les voyages clandestins vers le Yémen via Djibouti n’apportent rien d’autre que la mort, souligne-t-elle, mettant en lumière la situation catastrophique des migrants dans leur recherche de meilleurs horizons.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE