dimanche 21 avril 2024
AccueilInternationalAfriqueLes féministes marocaines révolutionnent la lutte pour l'égalité

Les féministes marocaines révolutionnent la lutte pour l’égalité

L’article aborde la problématique de l’égalité des genres au Maroc, mettant en lumière le combat des femmes pour leurs droits. L’histoire de Ghizlane Mamouni, avocate trentenaire confrontée à des obstacles administratifs en raison de la tutelle paternelle, illustre les inégalités persistantes malgré la réforme de la Moudawana de 2004. Cette réforme, critiquée pour ses lacunes et ses discriminations envers les femmes dans des domaines tels que le mariage des mineurs ou l’héritage, fait l’objet d’une nouvelle réflexion par les associations féministes.

Le mouvement Kif Mama Kif Baba, initié par Ghizlane Mamouni, incarne le renouveau de la scène féministe au Maroc. Ce mouvement défend l’égalité des genres et la justice en remettant en question les normes sociales. Face aux conservatismes et aux pressions culturelles, les féministes marocaines s’engagent dans un dialogue constructif avec la société pour promouvoir des réformes légales et sociales.

La nouvelle génération d’activistes, plus connectée et déterminée, cherche à moderniser le discours féministe en s’attaquant aux tabous sociétaux et en prônant une masculinité positive. Avec un regard pragmatique et ouvert, ces activistes réinventent le féminisme marocain en intégrant les spécificités culturelles et religieuses du pays. Leur objectif est de faire évoluer les mentalités et les lois pour une société plus égalitaire et inclusive.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE