samedi 20 juillet 2024
AccueilInternationalAfriqueChaos mortel secoue Nairobi, la jeunesse en révolte!

Chaos mortel secoue Nairobi, la jeunesse en révolte!

Les récents événements ont été tumultueux au Kenya, avec des jeunes manifestants affrontant la police dans le centre de Nairobi le 2 juillet 2024. Des actes de pillages et de vandalisme ont été répertoriés lors de ces manifestations, qui ont malheureusement été infiltrées par des individus qualifiés de « voyous ». Ces troubles ont éclaté suite à des tensions causées par le projet de budget 2024-2025, incluant de nouvelles taxes impopulaires et cristallisant un mécontentement général envers le président William Ruto, élu en 2022. La situation a conduit à l’arrestation de plus de 270 personnes soupçonnées d’activités criminelles lors des rassemblements antigouvernementaux.

La répression policière a été sévère, avec des confrontations se soldant par des blessés et des pertes de vies humaines. Malgré les efforts des autorités pour contenir les désordres, la situation s’est rapidement empirée, la violence prenant le pas sur les revendications pacifiques. Les incidents ont été particulièrement graves lors de la journée du 25 juin, marquée par des affrontements meurtriers entre la police et les manifestants près du Parlement.

Les chiffres officiels font état de 39 décès et de 361 blessés depuis le début des manifestations, avec des allégations de disparitions suspectes et d’arrestations massives. La jeunesse kényane, en particulier la « Génération Z », a été au cœur du mouvement contestataire, malgré le retrait du projet de budget par le président. Les autorités continuent de surveiller la situation de près, avec une attention particulière portée aux individus filmés commettant des actes criminels lors des manifestations.

En conclusion, la tension persiste au Kenya, avec des manifestations qui tentent de se faire entendre malgré des actions répressives de la part des autorités. La jeunesse exprime son mécontentement à travers des actions parfois violentes, reflétant un profond malaise social et politique dans le pays. La situation reste volatile, et l’avenir reste incertain quant à l’évolution de ces mouvements de contestation.

Mots-clés: Kenya, manifestations, jeunesse, violence, répression, contestation, troubles sociaux, Génération Z, police, président, tensions.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE