vendredi 21 juin 2024
AccueilEn directRéforme des retraites: la mobilisation atteint son plus bas niveau malgré les...

Réforme des retraites: la mobilisation atteint son plus bas niveau malgré les violences

Manifestation contre la réforme des retraites : un recul de la mobilisation

La mobilisation pour la réforme des retraites a connu un sérieux recul le 11 mars dernier, avec un bilan très mitigé pour les syndicats. Selon le ministère de l’intérieur, le nombre de manifestants dans toute la France était de 368 000, dont 48 000 à Paris. Toutefois, la CNC affirme que 300 000 manifestants étaient présents dans la capitale et plus d’un million dans tout le pays. Cette mobilisation est ainsi marquée par un pic très bas depuis le début de la mobilisation le 19 janvier dernier, où les cortèges sont devenus plus minces, avec des manifestants plus résignés.

Des manifestations plus calmes, mais une situation plus tendue dans la capitale

Dans l’ensemble, les manifestations ont été moins importantes par rapport aux autres marches organisées depuis le mois de janvier. À Marseille, l’intersyndicale a estimé 80 000 manifestants (alors qu’elle avait évalué à 245 000 les participants au défilé du 7 mars), alors que la préfecture de Marseille en compte seulement 7000 (contre 30 000 il y a quatre jours). La situation est identique à Toulouse, où le cortège a rassemblé 10 000 personnes selon la préfecture, 45 000 selon les organisateurs, chiffres les plus faibles depuis le début de l’année dans la ville rose.

Cependant, malgré le recul des manifestations, les tensions sont vives, en particulier dans la capitale. Dès le début du défilé parisien, les jets de projectiles contre les forces de l’ordre se sont multipliés, des vitrines ont été caillassées et quelques poubelles incendiées. Une heure après son départ, le cortège a été arrêté à la place de la Bastille afin que les forces de l’ordre puissent « disloquer le bloc » constitué de « plusieurs centaines de manifestants radicaux » qui menacent les CRS, selon la préfecture de police de Paris. De nouveaux incidents ont également eu lieu à l’avenue Daumesnil, avec des jets de pavés et la tentative de bâtir une barricade.

Les manifestants plus pessimistes quant à l’issue de leur mouvement

Les manifestations ont suscité un certain pessimisme chez les manifestants quant à l’issue de leur mouvement. Corinne Niellini, 44 ans, agente de maîtrise dans la fonction publique territoriale, est venue manifester avec son mari Frédéric et leur fille Romane pour « faire masse » contre la réforme des retraites, et bien que cette dernière n’ait pas fait grève jusqu’alors. Selon elle, il est nécessaire de protester contre le mépris que les travailleurs et les oppositions subissent depuis trop longtemps. Toutefois, le couple affirme que le mouvement ne semble plus capable de faire bouger quoi que ce soit, malheureusement. À leurs yeux, le projet de loi sera entériné dans tous les cas, en force si nécessaire.

Mots-Clés: Manifestation, Réforme des Retraites, Paris, Mobilisation

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE