jeudi 23 mai 2024
AccueilEn directRécolte de blé en péril, les céréaliers en détresse!

Récolte de blé en péril, les céréaliers en détresse!

Un agriculteur manœuvre une moissonneuse dans un champ de blé, situé dans la province centrale de Najaf en Irak, le 7 mai 2024.

Alerte rouge pour les agriculteurs face à une saison semée d’embûches. Depuis l’automne 2023, les exploitants sont confrontés à des conditions météorologiques imprévisibles. Les pluies incessantes ont perturbé les calendriers de semis, rendant les champs difficiles d’accès pour les machines agricoles. Les premières évaluations du ministère de l’agriculture confirment la diminution de la superficie ensemencée de blé de 7,7 %, soit 4,3 millions d’hectares, par rapport à l’année précédente.

Les cultures sont impactées par l’humidité excessive, favorisant la propagation de champignons et les dommages causés par la grêle. La variabilité des conditions météorologiques crée des écarts importants de rendement, comme l’explique Benoît Piétrement, président du conseil spécialisé dans les grandes cultures de FranceAgriMer. Les projections de production de blé en France cette année risquent de ne pas dépasser les 30 millions de tonnes, selon les observations d’Arthur Portier, analyste chez Argus Media France.

Malgré les difficultés rencontrées sur le terrain, les agriculteurs surveillent de près les marchés. Le prix du blé semble amorcer une remontée, atteignant plus de 245 euros la tonne à Euronext, soit une hausse de près de 20 %. Cette tendance est influencée par les conditions météorologiques globales et l’impact des cultures russes, désormais le plus grand exportateur mondial de blé. Les prévisions de récolte en Russie pourraient être revues à la baisse en raison d’un déficit hydrique et des conditions météorologiques imprévues, offrant de nouvelles perspectives sur le marché mondial du blé.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE