mercredi 24 juillet 2024
AccueilÉcologieLe projet de mine de lithium relancé: une décision spectaculaire!

Le projet de mine de lithium relancé: une décision spectaculaire!

Le gouvernement serbe a annoncé officiellement en janvier 2022 la fin du projet et la révocation de toutes les licences accordées au géant minier anglo-australien Rio Tinto pour ouvrir sur le territoire de ce pays des Balkans l’une des plus grandes mines de lithium d’Europe. Cependant, dimanche 16 juin, le président de la Serbie, Aleksandar Vucic, a annoncé dans une interview avec le quotidien financier britannique Financial Times la relance de ce projet, visant à produire 58 000 tonnes de lithium par an, soit 17% de la production européenne annuelle de véhicule électrique. Cette décision surprenante de relancer le projet vient deux ans et demi après son annulation initiale, avec de nouvelles garanties fournies par Rio Tinto pour rassurer l’opinion publique serbe opposée au projet. Ce revirement devrait soulager l’Union européenne, qui cherche à sécuriser ses sources d’approvisionnement en ce minerai crucial pour la transition écologique.

Située dans le sud-ouest de la Serbie, la mine de Jadar est considérée comme l’une des plus prometteuses du continent européen. En 2022, Aleksandar Vucic avait reculé face aux préoccupations environnementales exprimées par la population serbe descendue en masse dans la rue pour protester contre le projet minier. Rio Tinto, avec son passé d’atteintes environnementales, n’avait pas réussi à rassurer quant à sa capacité à préserver la qualité de l’eau de la rivière Jadar. De plus, le rejet des projets occidentaux par une partie de l’opinion serbe, proche de la Russie, avait également été un point de tension.

Suite à ces critiques, Rio Tinto s’est engagé à fournir plus d’informations et de transparence aux citoyens et au gouvernement serbe. La première ministre de l’époque, Ana Brnabic, alliée de Vucic, avait regretté l’opacité de l’entreprise anglo-australienne, mais soutient à présent de nouveau le projet. Une rencontre est prévue le mois prochain à Belgrade avec tous les acteurs du projet minier, dans l’objectif de démarrer les activités en 2028, avec un retard de deux ans par rapport au planning initial.

En revenant sur sa décision d’annuler le projet minier, Aleksandar Vucic cherche à relancer l’économie de la Serbie et à s’aligner sur les besoins de l’Union européenne en termes de transition écologique. La relance de la mine de Jadar pose cependant des défis environnementaux et sociétaux à relever pour garantir l’acceptabilité du projet.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE