lundi 22 juillet 2024
AccueilÉcologieLa France ne protège que la moitié des espèces menacées, un véritable...

La France ne protège que la moitié des espèces menacées, un véritable scandale!

Vesubia jugorum, une espèce endémique du parc national du Mercantour situé dans les Alpes-de-Haute-Provence, a été observée en janvier 2018 par le photographe Robert Valarcher de BIOSPHOTO.

La France a pris l’engagement de stopper, d’ici 2030, l’extinction des espèces menacées présentes sur son territoire. Cependant, une analyse récente menée par le comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) révèle qu’actuellement moins de la moitié de ces espèces bénéficient d’un arrêté de protection, un dispositif crucial pour prévenir leur disparition.

En croisant la Liste rouge des espèces menacées en France avec l’Inventaire national du patrimoine naturel, l’UICN a découvert que plus de 56% des 2 857 espèces menacées ne sont pas couvertes par un arrêté de protection. Florian Kirchner, responsable du programme espèces de l’UICN, souligne que ces lacunes dans la protection des espèces pourraient conduire à leur disparition si des mesures ne sont pas prises rapidement.

Les disparités de protection sont également observées entre les différentes catégories d’espèces. Par exemple, les amphibiens menacés et la plupart des mammifères et reptiles sont largement couverts par des arrêtés, contrairement aux poissons, invertébrés ou plantes. Les régions d’outre-mer comme la Guadeloupe, la Martinique ou la Polynésie française présentent également des taux de protection relativement bas.

Ces différences s’expliquent en partie par le manque d’attention porté à certaines espèces, notamment les végétaux et animaux moins étudiés tels que les araignées, les mollusques ou les plantes. Selon Florian Kirchner, combler ces lacunes de protection est essentiel pour préserver la biodiversité en France.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE