jeudi 13 juin 2024
AccueilÉcologieAlerte ! La vaccination contre le Covid-19 avancée au 2 octobre pour...

Alerte ! La vaccination contre le Covid-19 avancée au 2 octobre pour protéger les populations fragiles

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a été avancée au 2 octobre pour les populations vulnérables aux infections respiratoires. Cette annonce du ministre de la santé, Aurélien Rousseau, a surpris mais rassuré ces personnes fragiles. Jusqu’à maintenant, la date prévue était le 17 octobre, pour une administration couplée du vaccin contre le Covid-19 et celui contre la grippe saisonnière.

La Haute Autorité de santé (HAS) recommandait également cette date du 17 octobre. Cependant, le virus SARS-CoV-2 en a décidé autrement. Suite à l’avis rendu par la professeure Brigitte Autran, présidente du Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires (Covars), le ministre de la santé a décidé d’avancer la vaccination. En effet, cet avis préconisait d’ouvrir plus rapidement la vaccination aux personnes fragiles et exposées directement au virus.

L’épidémie de Covid-19 est toujours présente, a rappelé Aurélien Rousseau. L’incidence a augmenté d’environ 30% depuis la semaine précédente. Cependant, ces chiffres doivent être pris avec précaution puisque les systèmes de surveillance du virus ont été allégés depuis le 1er juillet. La reprise épidémique ne préoccupe pas tant les experts, car le nombre de nouvelles infections reste pour l’instant contenu et il n’y a pas d’augmentation massive en termes d’hospitalisations.

Ce qui inquiète davantage, ce sont les nouveaux sous-variants du SARS-CoV-2 qui possèdent une capacité singulière à échapper à nos défenses immunitaires. Ces défenses ont été laborieusement acquises au fil des vaccinations et des infections au cours des trois dernières années. Les variants BA.4 et BA.5 ne sont plus bien protégés par la réponse immunitaire développée l’année dernière.

Les personnes les plus touchées par ces variants sont les patients fragiles, notamment ceux qui sont âgés ou atteints de pathologies chroniques. Il est donc nécessaire de mettre en place des mesures de protection adaptées pour ces populations.

Mots-clés : vaccination, Covid-19, infection respiratoire, populations vulnérables, campagne, date, ministre de la santé, Aurélien Rousseau, grippe saisonnière, Haute Autorité de santé, virus SARS-CoV-2, professeure Brigitte Autran, Comité de veille et d’anticipation des risques sanitaires, Covars, épidémie, incidence, experts, hospitalisations, sous-variants, défenses immunitaires, réponse immunitaire, variants BA.4 et BA.5, patients fragiles, pathologies chroniques, mesures de protection adaptées.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE