mardi 5 mars 2024

Un écrivain hors du commun séduit les lecteurs avec ses mots sublimes

Décès de Jacques Vallet, écrivain, journaliste et fondateur du « Fou parle »

L’écrivain, journaliste et fondateur du « Fou parle » Jacques Vallet est décédé le 15 novembre à Lorient (Morbihan) à l’âge de 84 ans. Né à Stenay (Meuse) le 16 février 1939, il a vécu les bombardements et la Seconde Guerre mondiale. Après avoir fondé une compagnie de théâtre à Avignon, il s’installe à Paris où il se consacre à l’enseignement, à l’écriture et au journalisme.

Jacques Vallet a marqué les esprits en fondant en 1977 la revue littéraire et graphique « Le Fou parle », qui a reçu le Grand Prix de l’humour noir en 1979. La revue a accueilli de nombreux écrivains et artistes et a eu une durée de vie de huit ans et vingt-huit numéros.

Dans les années 1990, Jacques Vallet rejoint l’équipe de l’émission de France Culture « Des Papous dans la tête », où il trouve une nouvelle communauté d’artistes et d’écrivains. Il participe également à la série de romans collectifs « Le Poulpe » avec son ouvrage « L’amour tarde à Dijon » en 1997.

Jacques Vallet était connu pour son engagement libertaire et sa colère contre les pouvoirs établis. Il laisse derrière lui une œuvre littéraire riche et variée, incluant des romans noirs ainsi que des récits inspirés de ses voyages et de ses expériences personnelles.

Mots-clés: Jacques Vallet, écrivain, journaliste, « Le Fou parle », littérature, revue littéraire, « Des Papous dans la tête », romans noirs.

articles similaires
Articles Récents