vendredi 24 mai 2024
AccueilCulturelittératureUn scandale éditorial secoue la littérature française

Un scandale éditorial secoue la littérature française

L’ancienne journaliste Isabelle Saporta, qui était directrice des Éditions Fayard, a été licenciée par Hachette Livre, le principal éditeur français appartenant au groupe Vivendi de Vincent Bolloré. Cette décision a été prise en raison de désaccords stratégiques liés au refus de Mme Saporta de céder la marque Fayard à Mazarine, une autre maison d’édition du groupe dirigée par une éditrice avec laquelle elle est en désaccord politique.

Mazarine, fondée en 1979 par les Éditions Fayard et appartenant à Hachette depuis 1958, publie principalement des romans français et étrangers ainsi que quelques essais. Isabelle Saporta craignait que les choix éditoriaux de Mazarine sous la direction de Lise Boëll, une éditrice perçue comme très à droite, ne ternissent l’image de Fayard.

Lise Boëll, connue pour avoir lancé la carrière d’écrivains comme Eric Zemmour et Philippe de Villiers, est perçue comme une éditrice axée vers des auteurs politiquement conservateurs. Isabelle Saporta, qui a travaillé chez Fayard depuis 2011 et en est devenue la directrice en juillet 2022, a été remerciée pour son travail par Hachette Livre tout en revendiquant avoir enrichi la maison en préservant son héritage culturel et moral.

Cette situation intervient dans un contexte où Hachette Livre est désormais contrôlé par Vivendi, dirigé par Vincent Bolloré, suscitant des accusations selon lesquelles ce dernier utiliserait ses maisons d’édition à des fins politiques très conservatrices.

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE