mercredi 17 avril 2024
AccueilCultureL'apocalypse en Ukraine : dégâts culturels à couper le souffle

L’apocalypse en Ukraine : dégâts culturels à couper le souffle

L’Ukraine après l’invasion russe
De nombreux dommages

Deux ans après l’invasion russe en Ukraine, l’Ukraine est encore sur le front de la scène internationale. Sa situation est aujourd’hui inquiétante avec des centaines de milliers de morts et des dégâts patrimoniaux s’accumulant. En effet, selon un rapport de l’Unesco datant de 2023, 248 monuments avaient été endommagés, principalement des sites religieux, et les pertes culturelles ont été estimées à 2,4 milliards d’euros. Un an plus tard, un rapport a identifié une centaine de sites patrimoniaux supplémentaires endommagés, portant le total à 341, avec des dégâts évalués à 3,3 milliards d’euros.

Une crise sans précédent

La directrice de l’Unesco à Kiev, Chiara Dezzi Bardeschi, a souligné que « Tout n’est pas chiffré ou chiffrable », ce qui montre l’ampleur de la situation. En effet, pour la première fois, l’Unesco intervient en temps réel pendant un conflit actif, ce qui représente une nouvelle problématique. Cela a entraîné des mesures d’urgence pour sauver le patrimoine culturel, avec notamment la restauration rapide de la toiture du Musée des beaux-arts d’Odessa dès 2022. Malheureusement, les bombardements du 5 novembre 2023 ont nécessité une reprise complète des travaux, ne laissant pas le temps d’installer les vitres historiques du bâtiment.

Des actions concrètes

L’Unesco a mis en place des méthodes de recensement des dégâts grâce à des images satellitaires et à des vérifications visuelles. Des formations ont également été dispensées à 1600 agents ukrainiens pour les aider à mieux protéger le patrimoine et à lutter contre le trafic illicite.

Besoin d’une aide internationale

Outre le patrimoine, les artistes et les industries culturelles ukrainiennes ont également été touchés. Selon l’Unesco, près de 9 milliards de dollars (8,7 milliards d’euros) seraient nécessaires sur une période de dix ans pour reconstruire le tissu culturel, revitaliser les industries culturelles et restaurer les sites patrimoniaux détruits.

Il est clair que l’Ukraine a besoin d’une aide internationale pour garantir la sauvegarde de son patrimoine et la revitalisation de sa culture, affaiblies par la guerre.

Mots-clés:
Unesco, Ukraine, patrimoine culturel, guerre, dommages, intervention, conflit, artistes, industrie culturelle, restauration, aide internationale

articles similaires
aujourd'hui
POPULAIRE