vendredi 1 mars 2024

« Barbie et la bombe atomique : le montage qui fait scandale au Japon ! »

Les montages humoristiques mettant en scène la bombe atomique dans l’univers de Barbie suscitent l’indignation au Japon, particulièrement à l’approche des commémorations du 78e anniversaire des bombardements d’Hiroshima et Nagasaki en août 1945. Ces montages, associant des images des films Barbie et Oppenheimer, avec le hashtag « Barbenheimer », ont été largement couverts par les émissions télévisées du matin du 2 août. Le compte officiel de Barbie a également réagi, se moquant des montages. Cependant, ces blagues ne sont pas bien reçues au Japon, où la mémoire des bombardements atomiques est encore vive. Les attaques américaines ont causé la mort de plus de 140 000 personnes à Hiroshima et 74 000 à Nagasaki, ainsi que des séquelles durables chez de nombreux autres. Aujourd’hui, tous les élèves japonais se rendent dans l’une des deux villes ciblées, où ils apprennent les témoignages des survivants et visitent les monuments et musées dédiés à ces attaques. Chaque année, le Premier ministre assiste aux commémorations pour adresser des messages de paix et plaider contre de telles tragédies. Le détournement humoristique des tragédies est mal perçu au Japon, considéré comme un manque de respect envers les victimes. Les dessins parus en France après la catastrophe nucléaire de Fukushima en 2011 avaient déjà suscité des réactions. En réaction aux montages « Barbenheimer », certains Japonais ont créé le hashtag « NoBarbenheimer » et ont partagé d’autres montages en réponse. Ces événements rappellent aux Japonais les conséquences tragiques des bombes atomiques et mettent en évidence leur souhait de ne pas voir de telles tragédies se reproduire.

Mots-clés: Montages humoristiques, bombe atomique, Japon, commémorations, bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, Barbie, Oppenheimer, mémoire, attaques américaines, hibashukas, G7, détournement, Fukushima, respect, victimes.

articles similaires

Articles Récents