vendredi 1 mars 2024

Kering s’empare du marché luxueux italien et affole les investisseurs !

Kering, le géant français du luxe, renforce sa présence sur le marché italien avec l’annonce de son acquisition de 30% de Valentino. Cette opération représente un investissement de 1,7 milliard d’euros en numéraire. En plus de cette participation, Kering dispose également d’une option pour acquérir la totalité de la maison de couture, tout en laissant la possibilité au fonds qatari Mayhoola, propriétaire actuel de Valentino, de rejoindre son capital. Cette stratégie permettrait à Kering de consolider sa position dans l’industrie du luxe et de renforcer ses parts de marché.

Mayhoola, le fonds d’investissement qatari, est déjà connu pour son implication dans le secteur du luxe. En effet, il détient également la marque parisienne Balmain depuis 2016, après un investissement de 500 millions d’euros. Depuis lors, Balmain a connu un succès fulgurant grâce à ses collections élégantes et à ses parfums développés en partenariat avec L’Oréal. Avec un chiffre d’affaires de 1,4 milliard d’euros et un bénéfice d’exploitation de 350 millions d’euros, Valentino est également une marque qui a su s’imposer sur le marché du luxe.

Cette nouvelle acquisition intervient au moment où Kering annonce des résultats décevants pour le premier semestre 2023. Son chiffre d’affaires a progressé de seulement 2% par rapport à l’année précédente, atteignant 10,1 milliards d’euros. La marque phare du groupe, Gucci, représente à elle seule la moitié des ventes de Kering, mais affiche une croissance d’activité limitée à seulement 1%. De son côté, le résultat net de Kering a reculé de 10% pour atteindre 1,785 milliard d’euros sur cette période.

Cette annonce de partenariat intervient également dans un contexte où le groupe concurrent LVMH annonce des résultats très positifs. Avec un chiffre d’affaires de 42,2 milliards d’euros, en hausse de 17%, LVMH affiche une forte croissance dans les secteurs de la mode et de la maroquinerie, notamment grâce aux marques emblématiques Louis Vuitton et Dior. Le résultat net du groupe présidé par Bernard Arnault a quant à lui progressé de 30% au premier semestre 2023.

Cette opération permettra à Kering de renforcer sa position sur le marché italien et de consolider sa stratégie de croissance dans l’industrie du luxe. Grâce à cette acquisition, le groupe pourra diversifier son portefeuille de marques haut de gamme et continuer à rivaliser avec les autres géants du secteur tels que LVMH.

Mots-clés: Kering, Valentino, Mayhoola, luxe, acquisition, marché italien, Pinault, Artémis, Rachid Mohamed Rachid, famille royale du Qatar, Balmain, Pal Zileri, Gucci, L’Oréal, résultats financiers, LVMH, Bernard Arnault, croissance, portefeuille de marques

articles similaires

Articles Récents