samedi 2 mars 2024

Appel aux financements extraordinaires pour sauver le monde : l’assemblée historique du FMI et de la Banque mondiale à Marrakech !

Les dirigeants du Fonds Monétaire International (FMI) et de la Banque mondiale ont lancé un appel pour obtenir des financements supplémentaires afin de faire face à la crise climatique et combattre la pauvreté. Cet appel a été lancé lors de l’assemblée annuelle du FMI et du Groupe de la Banque mondiale qui s’est tenue à Marrakech, au Maroc, le 13 octobre 2023.

Ajay Banga, le nouveau président de la Banque Mondiale, a souligné les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui, tels que le recul des progrès dans la lutte contre la pauvreté, la crise climatique et l’insécurité alimentaire. Il a également souligné les effets des conflits qui dépassent les frontières. Dans son discours, M. Banga a exprimé sa volonté de débloquer 150 milliards de dollars de financements supplémentaires au cours de la décennie, mais il a également appelé à obtenir davantage de ressources pour soutenir l’Association internationale de développement (IDA) de la Banque mondiale, qui vient en aide aux pays les plus pauvres. Il a souligné qu’aucune solution financière créative ne peut se substituer à un besoin réel de financements supplémentaires.

De son côté, Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, a appelé à un renforcement urgent du Fonds, en augmentant les quotes-parts des pays membres en fonction de la taille de leurs économies. Elle a également insisté sur la nécessité de renforcer la capacité du FMI à accorder des prêts à taux zéro aux pays les plus pauvres.

Ces demandes de financement supplémentaires sont cruciales pour faire face aux enjeux mondiaux tels que le changement climatique et la lutte contre la pauvreté. Il est important que les États actionnaires du FMI et de la Banque mondiale répondent à cet appel en fournissant les ressources nécessaires pour soutenir ces institutions dans leurs efforts.

Mots-clés: assemblée annuelle, Fonds Monétaire International, Groupe de la Banque mondiale, Marrakech, 13 octobre 2023, financements supplémentaires, pauvreté, changement climatique, Maroc, crise climatique, insécurité alimentaire, récession post-pandémie, conflits, Ajay Banga, discours, Association internationale de développement (IDA), directrice générale, Kristalina Georgieva, renforcement, quotes-parts, taux zéro, pays membres.

articles similaires

Articles Récents